Skip to main content

En 2023 se tiendra une nouvelle édition de la légendaire mini-transat. Créée en 1977 par Bob Salmon, la course, en plus de sa dimension sportive, est devenue un moyen d’innovation nautique, d’exploration, et de diffusion d’un message. Avec Kirikou, Léo Beroud s’inscrit dans cette dernière catégorie.

Le dossier de présentation complet. 

Qui est Léo ?

Léo n’est pas tombé dans la voile étant petit. C’est relativement tard qu’il découvre cette nouvelle passion. Mordu d’aventure, il connaissait les montagnes, il souhaite maintenant prendre la mer. Tout commence en 2018, lorsqu’il découvre la navigation en Polynésie. A travers les archipels comme au large, il vogue. Il rentre en métropole déterminé à cultiver cet amour naissant. Rapidement, le skipper se tourne vers la compétition. Désormais installé en Bretagne, son projet de transatlantique commence à germer. 

Kirikou et l’enfance

Léo Beroud fait partie de ces skippers engagés. Sa sensibilité est plutôt tournée vers l’enfance. En effet, une volonté l’anime, celle de faire découvrir ce sport au plus grand nombre. Beaucoup de jeunes n’ont pas eu l’opportunité de découvrir la navigation. Pourtant, Léo en est convaincu, cette discipline est un moyen formidable de découvrir l’Océan et ses merveilles, tout en éprouvant de nouvelles sensations. Le hasard a mis sur sa route un navire baptisé Kirikou, en référence au célèbre personnage du dessin animé de Michel Ocelot. Ce bateau de bois était voué à couler, mais il a depuis été retapé, et connaît une nouvelle jeunesse entre les mains du skipper. Il sera également amené à accueillir des écoles pour des ateliers de découverte et de sensibilisation. A long terme, Léo voit les choses en grand et ambitionne de créer une école de voile solidaire, permettant à toutes et tous d’apprendre les bases de la navigation à la voile.

L’Océan bien commun

Conscient de la nécessité de préserver ce terrain de jeu qu’il affectionne et les trésors qu’il héberge, Léo s’engage pour l’Océan bien commun de l’humanité. Ainsi Kirikou portera aussi un message écologique. En partageant les valeurs de nombreux grands skippers avant lui, Léo s’inscrit dans la tradition et parvient à créer un projet des plus complets. Il doit désormais entreprendre d’emmener Kirikou jusqu’à la mini-transat. Préparation du bateau et entraînement constituent donc les prochaines étapes. Dans les prochains mois, il sera dès lors possible de soutenir Léo.

Devenir partenaire

Pour monter à bord de cette aventure unique aux côtés de Léo Beroud, plusieurs possibilités se présentent. La première est évidente : devenir partenaire financier du projet. En s’engageant à ses côtés, il est possible de communiquer à grande échelle sur un engagement personnel ou professionnel, tout en exprimant sa sensibilité au milieu marin. La seconde possibilité de partenariat est de s’inscrire dans le projet éducatif de Kirikou, et de devenir partenaire pédagogique. Effectivement, les écoles, la région, et tous les acteurs éducatifs du territoire rendront possibles les interventions dans le milieu scolaire.

Vous êtes aussi déterminé que Léo à réaliser ce rêve ? Retrouvez son dossier complet !

Et pour suivre le projet, c’est possible sur Facebook !

Soutenir le projet Kirikou

commodo efficitur. Aliquam vel, id, elit. id