Skip to main content

Ce sont 100 personnes – une salle comble – qui se sont réunies à l’occasion du ciné-débat Eau-delà, organisé par l’équipe Blue Print au Cinema Ti Hanok d’Auray, ce vendredi 4 mars.

L’évènement s’ouvre avec les mots de bienvenue de Catherine Chabaud, navigatrice et députée européenne et de Julian Stone, président de l’association Innovations Bleues. Ensemble, ils réaffirment le rôle de Blue Print sur le territoire : rassembler un ensemble d’acteurs autour de notre Océan bien commun.

L’équipe composée de Céline Kahn et Léore Pujol-Piffat a présenté les actions entreprises depuis mai ainsi que celles à venir. Les initiatives menées sur le territoire ont rassemblé un réseau fort de plus de 200 acteurs et ont permis la mise en place de différents outils de communication. Cela a donné lieu à la création d’une carte interactive sur laquelle vous retrouverez les actions et les acteurs du territoire engagés dans l’amélioration de la qualité de l’eau. Elle sera bientôt disponible en libre accès sur les sites de Blue Print et d’Auray Quiberon Terre Atlantique !

De plus, plusieurs évènements autour des rivières de Crac’h et Saint Philibert vont avoir lieu. En effet, il sera bientôt possible de prendre part à une balade de bassin, une balade de bocage et de cours d’eau, et un apéro-ponton. L’objectif est de faire participer le grand public à la création d’un livret d’engagement sur la qualité de l’eau.

Le ciné-débat s’est poursuivi avec la diffusion en exclusivité du documentaire An Dour : à travers le cycle de l’eau, réalisé par Léore Pujol-Piffat. Cela a permis d’ouvrir le débat sur l’importance de la qualité de l’eau. En effet, le documentaire conjugue informations techniques liées aux systèmes d’assainissements et approche écosystémique afin de questionner l’impact quotidien qu’a chacun sur le vivant.

Le débat a également mis en valeur les actions pour l’amélioration de la qualité de l’eau à toutes les échelles. Cela a donné l’opportunité à chacun de pouvoir agir à son niveau et comprendre les initiatives entreprises par d’autres acteurs sur le territoire. Les échanges entre les intervenants et le public ont montré toute la complexité de la gestion de l’eau ainsi que l’intérêt de mobiliser l’ensemble des acteurs sur le territoire. Ce débat a souligné l’importance de la responsabilité individuelle et collective face à cet enjeu de taille.

En conclusion, Catherine Chabaud et Jérôme Bignon ont fait le parallèle entre Blue Print et les engagements nationaux et européens. En effet, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) entreprend des actions à l’échelle nationale et la mission Horizon, initiée par la Commission Européenne, élargit ses initiatives à l’échelle européenne. Restaurer les écosystèmes marins à travers la mobilisation des acteurs à tous les niveaux est au cœur de ces deux instances.

Cet évènement a réaffirmé la forte mobilisation et la volonté du territoire d’Auray Quiberon Terre Atlantique à travailler ensemble pour l’amélioration de la qualité de l’eau.

Nous remercions une nouvelle fois les intervenant(e)s : Julie Manceau – directrice du cycle de l’eau d’AQTA, Jean Placines – directeur de la délégation Armorique de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, Alain Lavacherie – conseiller municipal à St Philibert, Corinne Fleutelot – directrice adjointe au port de la Trinité-sur-Mer, Jean-François Taugé – ostréiculteur à Locmariaquer, Céline Beurel – fondatrice de l’épicerie en vrac « Un P’tit Grain de… », Janrené Doulin – citoyen de Locmariaquer, Jérôme Bignon – président de l’Association RAMSAR-France.

Sed venenatis, Curabitur accumsan facilisis Phasellus neque. eget non