Skip to main content

Du 9 au 11 février se tiendra à Brest le One Ocean Summit. C’est une des premières grandes dates de 2022 pour les enjeux Océan. Quelles sont les attentes vis-à-vis de ce sommet ?

De Marseille à Brest

Le mois de septembre était marqué par un événement phare pour la préservation de la biodiversité : le Congrès mondial de la nature de l’UICN. Alors en visite à Marseille, le président Emmanuel Macron y avait annoncé la tenue d’un sommet environnemental « One Ocean », en France, début 2022.

Sous l’égide de l’ambassadeur des pôles, Olivier Poivre d’Arvor, ce sommet se matérialise à Brest. La cité du Ponant accueillera donc la première édition du One Ocean Summit, du 9 au 11 février 2022. Cet événement marque un tournant, puisqu’il s’agit du premier rassemblement international entièrement dédié à l’Océan. Ainsi les attentes sont élevées, et l’ensemble de la communauté Océan se mobilise. Après une COP26 centrée sur le climat, et quelques mois avant la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP15), une COP Océan se dessine. 

Une mobilisation inédite

Olivier Poivre d’Arvor annonçait la présence “d’une vingtaine, peut-être une trentaine de chefs d’États et grands leaders internationaux”. Le One Ocean Summit joue donc un rôle de préambule à la négociation Biodiversity Beyond National Jurisdiction (BBNJ) sur la haute mer. Le sommet rassemblera en plus des membres de la société civile, des entreprises, des associations. Les initiateurs de l’appel Océan bien commun de l’humanité y porteront leur plaidoyer.

Trois initiatives principales sont en jeu : 

  • La reconnaissance de l’Océan comme bien commun de l’Humanité,
  • La création d’une Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (COP CNUDM)
  • La création d’une plateforme intergouvernementale sur le changement de l’Océan (IPOC).

Pour porter ces ambitions, nous nous joignons à nos partenaires, l’Institut Français de la Mer, le CNRS, la Plateforme Océan & Climat.

Le rôle central de la France

En annonçant ce sommet en septembre, le président Emmanuel Macron a placé la France en leader d’une vague de mobilisation pour l’Océan. Dans un sommet au cours duquel l’Europe sera présente, et en pleine présidence française de l’Union, cette impulsion est encourageante pour les prochains mois.  Nous pouvons dès lors espérer une Union européenne leader en matière de protection de l’Océan. La France qui, rappelons le, possède la seconde plus grande Zone Economique Exclusive (ZEE) détient un véritable pouvoir d’action. L’équipe d’Ocean As Common sera présente au One Ocean Summit, pour soutenir ces avancées, et porter la voix de l’Océan.

Le One Ocean Summit sera rythmé par des ateliers, des conférences et des animations culturelles. L’Océan sera mis à l’honneur sous toutes ses formes. L’évènement devra toucher un large public composé de décideurs mais aussi des représentants de la société civile, et du grand public.

Le programme complet. 
amet, libero Donec consequat. tempus ut in Donec efficitur. elit.